Observation remarquable d'un papillon protégé

 

La Mélitée du plantain (Melitaea cinxia), aussi appelée la Déesse à ceinturons, est surtout présente en Lorraine belge et est intégralement protégée en Wallonie. Dans la région de la Basse Meuse liégeoise, l’espèce avait disparu fin du 20e siècle. En 1996-97, cette Mélitée a été réintroduite avec succès dans la réserve naturelle de la Montagne St-Pierre sur le versant mosan. C’est également dans cette région que nous avons découvert la Mélitée du plantain sur une bande fleurie à Eben-Emael.

Le fait remarquable de cette découverte est la progression de la Mélitée du plantain, qui s’est propagée du versant mosan de la Montagne St-Pierre au versant nord de la vallée du Geer, lieu où a eu lieu l’observation.

Cette espèce affectionne les prairies maigres thermophiles, pelouses sèches et talus de route où elle peut trouver des plantains qui sont les plantes hôtes pour le développement de ses chenilles. La Mélitée du plantain peut s’éloigner de ces biotopes favoris pour notamment s’installer sur des terres agricoles abandonnées et donc être considérée comme une espèce pionnière.

Il est très intéressant de constater que la Mélitée du plantain peut profiter des bandes fleuries pour se nourrir, se propager et peut-être se reproduire. Natagriwal va donc continuer ses prospections dans cette région et notamment au nord de la tranchée de Caster (lieu où le canal Albert traverse la Montagne St-Pierre) sur une autre bande fleurie où ce papillon est aussi susceptible d’être observé.

Date: 17-06-2019